Wladyslaw Mirecki

Wladyslaw Mirecki
Chappel Galleries
info@chappelgalleries.co.uk
www.chappelgalleries.co.uk


Even before I became a painter, trees have been as essential to my world as the beasts of nature. In my earliest work my trees were amorphous blobs wrapped in greenery. I had to really analyse them as objects in the round to get them right.  This has given me a preference for naked trees. They in winter reveal themselves and their surrounding so much more.

Wladyslaw Mirecki
Bluebells in Chalkney Wood, watercolor, 2011, 80 x 120 cm

I don't know the names of the trees I am painting.  I tried learning their Latin names and making botanic studies of them.  But I found this to be distracting.  Their colour, shape and texture together with their mass is what awes me and I try to capture this. The context in which they lie is also of importance to me; the space around them, the leaf mould at their base. They do not exist in isolation, other trees live with them and creatures live upon them and, while I'm making the picture , I too become almost tree like myself; still and silent.

Wladyslaw Mirecki
Fallen leaves, watercolor, 2011, 90 x 78 cm

Wladyslaw Mirecki
Lane Road Wakes Colne, watercolor, 2008, 100 x 130 cm


Avant même que je devienne peintre, les arbres étaient aussi essentiels à mon univers que les bêtes de la nature. Dans mes premiers travaux, mes arbres étaient des formes indistinctes enveloppées dans la verdure. J'ai dû vraiment les analyser comme objets dans leur environnement pour les rendre bien. Cela m'a donné une préférence pour les arbres nus. Alors, en hiver, ils se révèlent tellement plus, eux-mêmes et leurs environnement.

Je ne connais pas les noms des arbres que je peins. J'ai essayé d'apprendre leurs noms latins et d'en faire l’étude botanique. Mais je trouvais que cela me déconcentrait. Leur couleur, leur forme et leur texture, mises ensemble avec leur masse, c’est ce qui me fascine et que j'essaie de capturer. Le contexte dans lequel ils se trouvent m’est également important :  l'espace autour d'eux, la moisissure des feuilles à leur base. Ils n'existent pas isolés, d'autres arbres vivent avec eux et des créatures vivent sur eux. Et, pendant que je fais l'image, je deviens moi aussi presque comme un arbre : calme et silencieux.